Outils PHP


Gérer vos dépendances avec Composer

Comment installer Composer

Décrit l’installation de l’outil PHP Composer.

Composer est un logiciel de gestion de dépendances pour les projets en PHP. Il permet donc d’installer et configurer les bibliothèques utiles à un projet. Il permet par exemple, de récupérer depuis des dépôts sur internet des librairies pour les intégrer automatiquement à ces projets PHP.

Un autre intérêt d’utiliser composer dans ces projets PHP est qu’il automatise la gestion de l’autoload de ces propres classes sans avoir à programmer son autoloader.


 Présentation

Nous allons voir comment installer le logiciel Composer sur son ordinateur quelque soit l’OS.

Composer est un programme écrit en PHP et distribué au format PHAR (PHP Archive), l’équivalent des .jar (java archive) pour le langage Java.

Il suffit donc :

  • que PHP soit installé,
  • récupérer le fichier composer.phar et
  • de le recopier dans un répertoire /usr/local/bin pour rendre la commande accessible

Vous trouverez sur Internet plusieurs méthodes pour installer Composer en fonction de l’OS. Sous Linux, soit Composer est disponible dans votre gestionnaire de paquet soit, vous pouvez utiliser la méthode décrite sur le site officiel ici :

Nous allons voir quelques exemples d’installation.

 Exemple d’installation sous Linux et MacOS

Voyons voir maintenant la méthode décrite sur le site officiel. Personnellement, je l’ai testée sous Linux (Debian et Ubuntu) ainsi que sous macOS Mojave.

Bien sur, la première chose à faire est de vérifier que PHP est bien installé sur nos machines avant d’installer Composer :

Puis, comme indiqué sur le site, j’exécute les commandes suivante à partir d’un répertoire quelconque. Pour ne pas risquer de polluer un de mes dossier, je me met dans un répertoire temporaire vide.

Je peux maintenant exécuter les commandes spécifiées. Il s’agit d’exécuter des lignes de codes en PHP.

La première commande recopie un installateur dans le répertoire courant.

La commande suivante vérifie que le téléchargement n’est pas corrompu.

La commande suivante va exécuter le programme chargé de récupérer la dernière version de Composer.

La commande suivante supprime le fichier d’installation :

On se retrouve donc uniquement avec notre fichier composer.phar.

La commande suivante sera chargée de déplacer le fichier composer.phar dans /usr/local/bin et de supprimer son extension pour disposer de la commande quelque soit le répertoire dans lequel on se trouvera.

ATTENTION : Ne pas oublier de passer en mode administrateur avant d’exécuter la commande.
Remarque : Sous ubuntu et macOS, vous pouvez taper directement la commande précédente en la préfixant par sudo.

Le répertoire courant devrait être maintenant vide.

On peut maintenant quitter le mode root.

Vérifions que la commande est disponible :

 Installation à partir du gestionnaire de paquets

Sur Ubuntu 18.04, j’ai utilisé le gestionnaire de paquet pour installer Composer.

A partir d’une console, test de l’installation de PHP

Ok pour PHP. Vérifions que Composer n’est pas installé :

Le système me propose bien une installation via le gestionnaire de paquets. Lançons cette installation.

Nous voyons que le système installe plusieurs paquets supplémentaires. Testons que Composer est maintenant installé.

La différence principale, lorsque l’on effectue une installation à partir de paquets est que la version est généralement plus ancienne ce que l’on peut vérifier ici.

 Installation sous Windows

Je n’ai pas testé pour l’instant sous Windows mais vous trouverez sur le site officiel un setup d’installation graphique.

 Conclusion

Nous venons de voir comment installer Composer et vous pourrez donc l’utiliser dans vos projets. Nous verrons dans un autre article des exemples d’utilisation de cet outil indispensable à tout développeur PHP. Vous pourrez également aller sur The PHP Package Repository pour vous faire une idée des bibliothèques de programmes disponibles.



Voir en ligne : Site officiel

Article n° 143

Crée par: chris

Créé le: 19 septembre

Modifié le: 19 septembre

Nombre de visites: 20

Popularité: 5 %

Popularité absolue: 1

Mots clés de cet article


SPIP

2003-2019 LePpf
Plan du site | | Contact | RSS 2.0

Visiteurs connectés : 5

Nombre moyen de visites quotidiennes sur le site: 230