Delphi a 25 ans

L’IDE Windows de Borland fête ces 25 bougies.

Delphi a 25 ans, une nouvelle qui ne me rajeuni pas.


Même si je n’ai plus beaucoup l’occasion de développer en Delphi ces derniers temps, je ne peux pas m’empêcher de suivre son actualité et ces différentes évolutions. Et voilà que ce dernier a 25 ans d’existence ce qui ne me rajeunit pas puisque j’ai commencé à développer avec cet environnement depuis sa version 1 et ce n’était pas mon premier langage de développement. De tous les environnements de développement que j’ai pu utiliser, il a été sans doute le plus agréable et quand on parle à son sujet d’outil RAD  , je pense que c’est vraiment justifié. Je me souviens de mes premiers développements Windows d’abord en Turbo Pascal et Turbo C++, des outils qui facilitaient déjà un peu le développement par rapport aux outils fournis par Microsoft à cette époque. Puis, est arrivé cet OVNI qu’était Delphi. Bien sur, Visual Basic existait déjà mais ce dernier était assez limité. Ce n’était pas un véritable langage objet. Il n’était pas possible de créer des classes et composants supplémentaires par exemple, sans passer par le C++. Delphi fournissait dès sa première version, un véritable langage objet dérivé du Turbo Pascal et fournissant la plupart des caractéristiques d’un véritable langage objet comme l’encapsulation, l’héritage et polymorphisme.

Comme Visual Basic, Delphi permettait le développement visuel mais de manière encore plus souple. Ce dernier a su évoluer en fournissant depuis quelques années le développement multi-plateforme : Windows, MacOS, iOS et Android. La dernière version supporte maintenant le développement d’applications LINUX avec interface graphiques.

Bien sûr, Delphi a quelques défauts. Le premier est sans doute son prix (malgré la disponibilité, depuis quelques temps, d’une version Community gratuite mais limitée). Après, Delphi reste un environnement de développement fonctionnant uniquement sous Windows, ce qui veut dire, que pour développer des applications Mac OS, par exemple, vous êtes obligé soit d’avoir 2 machines, soit de disposer d’ un Mac assez puissant pour faire fonctionner Delphi dans une machine virtuelle Windows. Pour Linux, vous devrez également développer sous Windows contrairement à une tentative précédente avec Kylix qui était un IDE   spécifique Linux mais qui fut un échec commercial.

Il n’en reste pas moins que Delphi est sans doute l’un des outils de développement les plus efficaces du marché. Et si un jour j’ai besoin de développer à nouveau sur une machine Windows, c’est sans doute ce dernier que je choisirai à nouveau.


Voir en ligne : delphi.developpez.com


Delphi Community Edition est disponible, sous certaines conditions, gratuitement depuis 2018. Il propose le développement Windows, MacOS, iOS et Android.

Article n° 152

Crée par: chris

Créé le: 18 février

Modifié le: 18 février

Nombre de visites: 12

Popularité: 45 %

Popularité absolue: 1

Mots clés de cet article


SPIP

2003-2020 LePpf
Plan du site | | Contact | RSS 2.0

Visiteurs connectés : 0

Nombre moyen de visites quotidiennes sur le site: 136