installation de logiciel sous Linux


Utiliser Flatpak

Un gestionnaire de paquets universel

Les principales commandes et options du gestionnaire de paquet Flatpak

Flatpak est le gestionnaire de paquet soutenu par Red Hat. Il peut être utile d’en connaître quelques fonctionnalités.


 Présentation

Flatpak est un système de gestion de paquets logiciels universel. Il permet d’installer des programmes dans un format indépendant de toutes distribution. Il est promu par la société Red Hat. Les applications s’exécutent dans un environnement dit bac à sable, isolé du reste du système.

Remarque : Flatpak ressemble à SNAP de Canonical mais avec quelques différences. Notamment, Flatpak ne permet pas une utilisation sur un serveurs.

 Installation

Pour les distributions de la famille Red Hat, Flatpak devrait être installé par défaut. Par exemple, sous Fedora 32, vous pouvez le vérifier avec la commande suivante :

Sur d’autres distributions, vous devrez d’abord l’installer. Pour Ubuntu, vous pourrez utiliser la commande suivante :

Remarque : Sous Ubuntu, si vous désirez disposer de la version la plus récente, vous devrez installer le PPA de Flatpak avant de lancer la commande précédente.

 FlatHub

Installer Flatpak, n’est pas suffisant si vous désirez avoir accès à l’ensemble des logiciels. Vous devrez ajouter des hubs qui sont des dépôts logiciels (équivalent des PPA pour .deb).

La commande suivante vous permet de connaître la liste des dépôts enregistrés sur votre machine :

Vous pourrez installer un premier dépôt indispensable avec la commande suivante :

On peut vérifier que le dépôt a été ajouté en effectuant à nouveau la commande suivante :

Le site flatub.org vous permettra de consulter les applications disponibles.

 Quelques commandes utiles

On va retrouver des commandes similaires aux autres gestionnaires de paquets (apt, dnf...) pour gérer ces paquets logiciels.

Lister les applications installées

Rechercher un logiciel

Installer un programme

Supprimer un programme

 Installation à partir de l’interface graphique

Même si il est possible d’installer des logiciels flatpak à partir de la ligne de commande, il est encore plus simple de le faire à partir de l’interface graphique de votre système (en tout cas sous Fedora 32). Il suffit, pour cela d’utiliser l’application Logiciels . Lorsque vous ferez une recherche, si une version faltpak existe, elle vous sera proposée également.

Lorsqu’une application est trouvée, vous pourrez voir l’origine du paquet si il s’agit d’un RPM ou d’un flatpak.

Exemple, les informations sur le logiciel gEdit indique qu’il s’agit d’une application issue de la logitèque Fedora.


Alors que pour kdenlive , la source provient de flathub.

Remarque : si le logiciel que vous recherchez apparaît dans plusieurs types de dépôts, vous pourrez choisir l’un ou l’autre. Un critère pourra être le n° de version du logiciel disponible qui pourra être différent.

 Informations complémentaires

Vous trouverez une documentation en français sur le site docs.flatpak.org

Un article sur le sujet sur le site linuxtricks

 Conclusion

Flatpak nous permet d’élargir le choix d’applications disponibles par rapport aux dépôts disponibles pour sa distribution. Même si la solution des dépôts universels est décriés par certains, une des raisons étant la taille importante des paquets par rapport au au format natif, pour moi il s’agit d’un choix de plus lorsque l’on ne trouve pas un logiciel dans une version spécifique dans les dépôts de sa distribution.


Voir en ligne : Site de Flatpak

Article n° 159

Crée par: chris

Créé le: 28 août

Modifié le: 28 août

Nombre de visites: 15

Popularité: 13 %

Popularité absolue: 1

Installation et configuration de logiciels

Mots clés de cet article


SPIP

2003-2020 LePpf
Plan du site | | Contact | RSS 2.0 | Sur YouTube

Visiteurs connectés : 2

Nombre moyen de visites quotidiennes sur le site: 174