GIMP & G’MIC


Comment installer G’MIC sous Fedora 32

Montre une méthode pour utiliser le greffon G’MIC dans GIMP sous Fedora 32

Sous Fedora 32, l’installation par défaut de GIMP n’installe pas les plugins supplémentaires notamment G’MIC dont la richesse des fonctionnalités le rendent indispensable.


 Introduction

Lorsque l’on installe GIMP à partir du gestionnaire d’applications (nommé Logiciels ), on ne dispose pas des plugins supplémentaires et notamment de G’MIC ou FX-Foundry qui ajoutent plusieurs dizaines de filtres très utiles pour la retouche photo et la composition d’images.

Le problème est que par défaut, c’est une source au format Flatpak qui s’installe et pour une raison inconnue, même en cochant les plugins dans l’interface, ces derniers n’apparaissent pas dans GIMP.

 Une solution

La solution la plus simple, que j’ai trouvée pour remédier à ce problème a été de désinstaller GIMP à partir de l’interface graphique et de le réinstaller en ligne de commande avec l’outil dnf .

Puis, d’utiliser la même méthode pour installer G’MIC et FX-Foundry avec la commande suivante :

En lançant GIMP, j’ai maintenant les fonctionnalités des 2 plugins qui apparaissent dans l’interface.

Nous disposons d’une nouvelle entrée dans la barre de menu pour FX-Foundry et pour G’MIC, l’entrée se trouve dans la liste des filtres.

Voici l’interface de G’MIC avec la liste de tous ces filtres.

Remarques : Il semble qu’il existe un paquet GIMP intégrant les principaux plugins au format AppImage mais je ne l’ai pas testé ici. Une autre remarque plus perturbante, même si l’on passe par dnf qui est sensé installer des RPM , lorsque l’on va dans l’application Logiciels , ce dernier affiche bien que GIMP est installé mais qu’il s’agit d’un flatpak flatpak  !!!
Remarques : Concernant le plugin FX-Foundry, plusieurs fonctions ne fonctionnent pas et affichent une message d’erreur.

 Conclusion

De même que sous Ubuntu, j’utilise de préférence la commande apt install pour installer des logiciels, sur Fedora, je vais privilégier l’outil correspondant qui se nomme dnf en priorité. Cela permet de mieux contrôler ce que l’on installe quitte à utiliser la commande flatpak install si je désire choisir ce format de paquet pour un logiciel particulier.


Voir en ligne : Site de G’MIC

Article n° 160

Crée par: chris

Créé le: 19 septembre

Modifié le: 19 septembre

Nombre de visites: 18

Popularité: 8 %

Popularité absolue: 1

Gimp et logiciels de gestions photo

Mots clés de cet article


SPIP

2003-2020 LePpf
Plan du site | | Contact | RSS 2.0 | Sur YouTube

Visiteurs connectés : 2

Nombre moyen de visites quotidiennes sur le site: 204